Elle est donc arrivée cette première semaine Tulalu!

Entre le 8 et le 12 avril, à chaque heure de l'après-midi, les collégiens, les professeurs  et les lycéens, presque tous, ont inauguré ce temps calme, consacré à la lecture papier d'un support de lecture de leur choix. 

"Temps de repos", "temps qui permettait de rentrer ensuite paisiblement  dans la séance de cours", "temps qui permettait de finir le livre entamé à la maison", de ne "pas faire de Maths pendant 10 minutes", temps chouette de l'avis de la majorité, professeurs y compris !

Temps que l'on aurait bien prolongé...

Dans les classes, où certains ont lu à voix haute, partagé leurs écrits lus aux autres, au CDI, allongés sur des plaids avec coussin, dans les salles de cours où l'on entendait les mouches lire elles aussi, la lecture s'est déclinée sous différents aspects , y compris sous celle,  ludique, des Bookfaces!.

Interrogés sur cette première expérience, les élèves ont donné des idées pour sa deuxième version 2020, de même que les professeurs, tant il est vrai que cette semaine est amenée à évoluer pour susciter plus d'adhésion et de plaisir.

Les lycéens des filières professionnelles ont particulièrement bien joué le jeu, incités en cela par leurs professeurs qui n'avaient pas hésité à préparer bien en amont cette semaine pour mieux la faire apprivoiser par les élèves .

Les mots ne doivent faire peur à personne.

Le mot de la fin: en classe de 5ème, sur 15 élèves qui se disaient non-lecteurs, 12 ont déclaré avoir découvert le plaisir de lire !

Pas mal, non ?

A l'année prochaine, pour de nouvelles aventures par la lecture ...

France Landais, référent Culture